• UNIMA

Position de l'UNIMA

Arrestation de deux marionnettistes espagnols à Madrid

Nous, à l'UNIMA, l'organisation mondiale de la marionnette et une des plus anciennes organisations théâtrales dans le monde, avons appris, de diverses sources, que les marionnettistes espagnols, Raúl García Pérez et Alfonso Lazaro de la Fuente, ont été arrêtés, puis relâchés sans leurs passeports et leurs marionnettes, en attendant leur retour en justice.

Soulignant la valeur du droit à la liberté d'expression, sans entrer dans le fond de l'affaire, notre position est qu'aucun individu ne devrait se voir privé de ses droits fondamentaux, et de sa liberté d'expression, ce qui inclut le droit d'être entendu équitablement, principe de base de toutes les démocraties mais aussi de l'UNESCO, à laquelle l'UNIMA est affiliée, comme le stipule le préambule de nos statuts:"L’UNIMA (Union Internationale de la Marionnette) est une Organisation Internationale Non Gouvernementale réunissant des personnes du monde entier, lesquelles contribuent au développement de l’art de la marionnette afin de servir par cet art les valeurs humaines, dont la paix et la compréhension mutuelle entre les peuples, quelles que soient leur race, leurs convictions politiques ou religieuses, la diversité de leurs cultures, en conformité avec le respect des droits fondamentaux de l’être humain, tels qu’ils sont définis dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies du 10 Décembre 1948."

Par conséquent, l'Espagne étant un pays démocratique, l'UNIMA espère que les marionnettistes en question et tous les artistes/marionnettistes seront pleinement entendus avant qu'une quelconque décision finale ne soit prise.

Donner donc ainsi aux marionnettistes le droit de se défendre en donnant leur point de vue sur leur représentation.

Les spectacles et les personnages qu'incarnent les marionnettes sont un patrimoine de l'humanité, véhiculant des idées, des histoires, l'expression et la voix du peuple, qui sont au cœur de toute nation démocratique séculaire.

Les marionnettistes ne devraient jamais aller en prison en raison du contenu de leurs spectacles. L'UNIMA est basée sur les droits de l'homme - la liberté d'expression est importante pour les marionnettistes du monde entier.

Citation de John F. Kennedy:
Une préoccupation artistique pour la justice fait partie de la construction d'une nation. La société doit maintenir ses artistes libres d'alimenter les fondements de la culture. Dans une société libre, l'art n'est pas une arme.