Message aux marionnettistes suisses

l'avenir de UNIMA Suisse vous tient-il à coeur ?

Fin de semaine, comme tout le monde j'aimerais m'éloigner de cet ordinateur pour quelques heures ...

Mais il me reste sur le coeur un message que j'ai repoussé de jour en jour jusqu'à ce qu'il soit presque trop tard, mais pas tout à fait.
 
Il s'agit de UNIMA, de notre UNIMA Suisse. Il s'agit des changements profonds qui sont en cours dans notre association, il s'agit de l'assemblée qui aura lieu à Winterthur lundi, il s'agit de vous, de nous.
 
Personnellement je suis très attaché à UNIMA. Ce truc là c'est un peu comme tout dans la vie : on s'y attache lorsqu'on s'en sert. Un peu plus bizarre même : on s'y attache lorsqu'on LA sert ! Que des marionnettistes du monde entier s'évertuent à rêver et à agir au nom de la marionnette, avec elle et par elle, ça me touche beaucoup.
 
Je n'ai pas envie de faire ici le portrait de tout ce qui est super, moyen, médiocre dans UNIMA, je prétends juste que c'est une chance que UNIMA existe, qu'elle est à nous et que nous pouvons la façonner à notre image : en faire une UNIMA riche, généreuse à l'image de notre propre générosité, un lieu d'échange, un endroit de partage et pourquoi pas de plaisir et de rigolades, ou plutôt une UNIMA "club de service", un catalogue de doléances personnelles, une association égoïste à l'échelle de nos égos, une frustration quotidienne parce qu'on ne reçoit pas ce qu'on se croit en droit de recevoir.
 
J'ai choisi mon camp. Je crois en la force des gens réunis, et j'aime rencontrer des marionnettistes du monde au travers de UNIMA.
 
Et vous ?
 
viendrez-vous à Winterthur ?
 
Ce jour-là, lundi, UNIMA Suisse va sans aucun doute prendre un virage, parce que l'ancien modèle est condamné financièrement. Vous contenterez-vous d'observer les choses à distance ?
 
Je vous invite vivement à faire l'effort du déplacement, même si je sais bien que pour beaucoup cela semble loin. Nos collègues d'autres pays doivent faire de bien plus grandes distances pour se voir et se parler, ne serait-ce qu'en France ou en Allemagne ... ne parlons donc pas des russes :)
 
LA Suisse est petite. Venez à Winterthur et que l'on parle !
 
Je vous invite à partager ce message, à le transmettre à vos amis marionnettistes, qu'ils soient membres ou non de UNIMA, pour faciliter le renouveau en cours.
 
Bonne fin de semaine à toutes et à tous !
 
Pierre-Alain Rolle
Délégué de UNIMA Suisse, et membre du comité exécutif de UNIMA International.